Née en France en 1980

Vit et travaille entre Paris et la vallée de l'Eure.

 

Plasticienne photographe, française d’un père japonais et expert en arts martiaux, marquée tôt par les philosophies orientales son travail puise une partie de sa vitalité au sein de cette double culture et de ses voyages.

Aussi interroge t-elle la transcendance, la perception intérieure où les limites entre le visible et l’impalpable sont dilués.

 

Initiée à différentes pratiques artistiques son travail est protéiforme :

- photographie, dessin, peinture, aquarelle, techniques mixtes -

 

Makiko Kamohara a reçu sa formation au sein de l’atelier de Patrick Tosani à l’Ecole Nationale 

Supérieure des Beaux-Arts de Paris dont elle est diplômée. 

Elle expose au sein du collectif Inconnaissance depuis sa création en 2013.

Elle a participé (2016 - 2017) à l'aventure des Grands Voisins sur le site de St Vincent de Paul (Paris 14). Dernièrement, elle a exposé dans la boutique Derville de chaussures sur mesure située passage des deux pavillons à Paris. Elle aime exposer dans des lieux insolites, pas nécessairement dédiés à l'art contemporain et en dehors des réseaux référencés.